FIL D'ACTUALITÉS
Le 09 mars 2014
Alcool : un seul verre perturberait la conduite des plus de 55 ans

Après 55 ans, un simple verre d'alcool pourrait influencer les capacités à conduire selon un article paru dans Psychopharmacology. Au vu de cette étude, les chercheurs plaident pour que l'on fixe des limites légales d'alcoolémie en fonction de l'âge.

Aucun participant à une étude sur simulateur n’a ingéré une dose suffisante pour dépasser la limite légale (0,08 g par litre d’air expiré selon les normes américaines). Mais dès le premier verre, les effets de l’alcool se ressentaient sur la conduite du groupe des 55-70 ans : même à ces faibles doses, les adultes plus âgés étaient plus sensibles à la détérioration, aux changements négatifs et aux aspects particuliers de la conduite ; elle était plus saccadée, les conducteurs avaient plus de mal à rester dans leur voie.

Pour vérifier ces données, les chercheurs ont ensuite séparé les sujets étudiés en sous-groupes : certains ont absorbé un placebo, d’autres de l’alcool pour atteindre 0,04 g par litre d’air expiré, et les derniers assez d’alcool pour expirer 0,065 g par litre d’air. Aucune dose n’influençait la conduite des plus jeunes. En revanche, dans le groupe des 55-70 ans, les plus petites doses affectaient les capacités des conducteurs. Selon les chercheurs, il faudrait donc revoir les limites légales pour tenir compte des différentes tranches d’âges.