FIL D'ACTUALITÉS
Le 25 avril 2014
Des biothérapies contre la migraine

Pour la première fois, au congrès américain de neurologie, des biothérapies sont présentées pour la prévention des crises de migraine et représentent un nouvel espoir pour de nombreux malades. Il s’agit de 2 anticorps monoclonaux anti-CGRP, c’est-à-dire dirigés spécifiquement contre une protéine produite par les neurones, la calcitonin gene-related peptide, et qui jouerait un rôle important dans la migraine.

Dans ces 2 études versus placebo sur 160 à 200 malades, avec 5 à 14 crises de migraines par mois, l’administration parentérale des anticorps anti-CGRP a réduit le nombre mensuel de migraines de 63 et 66%. Par comparaison, la réduction du nombre de migraines dans le groupe placebo a été de 40 et 50%. La différence est donc significative mais pas très importante.

Dans toutes les études sur la douleur, l’effet placebo est important, de l’ordre de 40 à 50%, en raison du fort niveau d’attente d’une efficacité qu’ont les malades qui souffrent. Ce niveau n’a donc rien d’anormal. Il s’agit d’études de phase 2, destinées à surtout tester à différents dosages, le rapport efficacité / tolérance. Donc il faut attendre les phases 3, mais on peut être raisonnablement optimiste pour la prévention de la migraine où les seuls traitements vraiment efficaces sont souvent toxiques