FIL D'ACTUALITÉS
Le 21 janvier 2014
La vitamine D ralentirait la progression de la sclérose en plaques

La vitamine D ralentit la progression de la maladie et réduit sa sévérité à un stade précoce, selon une étude conduite pendant 5 ans auprès de 465 patients dans 20 pays.

Le niveau de vitamine D lors du diagnostic de la SEP permettrait d'anticiper la progression de la maladie, selon l'étude. S'il est trop faible, il risque de favoriser l'accélération des symptômes. L'étude a suivi 465 patients de 20 pays différents pendant 5 ans, dans le cadre d'un essai avec un interféron.

Les patients à un stade précoce et dont le niveau de vitamine D était correct, ont eu un risque de développer de nouvelles lésions cérébrales et de souffrir d'une rechute diminué de 57%. La progression annuelle de la sclérose en plaques était un quart plus lente.

Les bienfaits de la vitamine D se sont révélés complémentaires avec un traitement à l'interféron beta-1b

JAMA Neurology