FIL D'ACTUALITÉS
Le 18 mars 2014
Le baclofène peut être prescrit dans l'alcoolisme

L'Agence de sécurité du médicament (ANSM) a annoncé le vendredi 14 mars qu'elle accordait une recommandation temporaire d'utilisation (RTU) au baclofène dans le traitement de l’alcoolisme. Pourtant, 5 millions de boîtes ont été vendues depuis un an avec une augmentation de plus de 25% par an depuis 2 ans.

Comme le baclofène doit être utilisé à fortes dosesdans l’alcoolodépendance, l’ANSM a prévu une une prescription par paliers : à partir de 120 mg/jour, le médecin doit solliciter un confrère plus expérimenté dans la prise en charge de l’alcoolo-dépendance. A partir de 180 mg/jour ou 120 chez les patients de plus de 65 ans, il lui faudra l’avis collégial d’un CSAPA ou d’un service hospitalier d’addictologie. Et quoiqu’il arrive, la RTU ne couvre pas les posologies quotidiennes de plus de 300 mg.

Des modalités pratiques compliquées qui déçoivent certain médecins : un communiqué de presse commun des médecins la Fédération Addiction, Resab et MG Addictions publié ce mardi fait état de ce mécontentement. Ces médecins demandent ainsi que « chaque médecin prescripteur, quelle que soit sa spécialité, puisse juger lui-même, comme le code de déontologie le demande, s’il est compétent pour traiter ses patients seul ou en collaboration avec le médecin de son choix. »