FIL D'ACTUALITÉS
Le 11 juin 2014
Médicament et déficit en G6PD : l’ANSM actualise le référentiel

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) met à disposition des professionnels de santé et des patients un référentiel sur les médicaments et le déficit en Glucose-6-déshydrogénase (G6PD) actualisé. Ce référentiel a pour objectif de faciliter le bon usage des médicaments et la prévention des effets indésirables chez les patients déficitaires en G6PD.

Le déficit en Glucose-6-déshydrogénase (G6PD) ou favisme est le plus fréquent des déficits enzymatiques héréditaires du globule rouge. Il touche principalement les hommes, tandis que les femmes sont le plus souvent seulement transmettrices du déficit. En dehors des très rares formes de classe I, responsables d’une anémie hémolytique chronique (baisse importante du taux de globules rouges dans le sang suite à leur destruction) et d’un risque élevé de poussées hémolytiques aiguës, le patient déficitaire ne présente le plus souvent aucun symptôme particulier.

La prise de certains médicaments, produits ou aliments oxydants (en particulier les fèves), ainsi que la survenue d’infections virales ou bactériennes chez les déficitaires en G6PD peuvent provoquer une hémolyse aiguë à l’origine d’une anémie hémolytique, qui peut nécessiter une transfusion sanguine dans les cas les plus graves. La gravité n’est pas toujours prévisible, elle dépend du facteur déclenchant, de l’individu et de la nature de son déficit. Il est donc essentiel de suivre les recommandations relatives aux aliments et aux médicaments dangereux.

Les recommandations


Speciality

radio ifm diabeto
radio ifm cardio
radio ifm
vidéos
9e Congrès Francophone d'Allergologie
CFA 2014 - La rhinite allergique avec le Pr Pascal Demoly
Congrés
European Society for the Study of Diabetes 2014
EASD Live : Journal vidéo en direct (1er jour)
Débat
European Society for the Study of Diabetes 2014
Place des antagonistes du SGLT-2 dans le diabète de type 2