FIL D'ACTUALITÉS
Le 18 avril 2014
Nouveau variant du virus Ebola en Guinée selon l’Inserm et l’Institut Pasteur

Dans un article paru le 16 avril dans The New England journal of Medicine, des chercheurs de l’Inserm (Laboratoire  P4 de Lyon) et de l’Institut Pasteur publient leurs premières conclusions sur les caractéristiques du virus Ebola découvert en Guinée.

Les premières investigations virologiques ont permis d’identifier le Virus Ebola Zaïre comme étant l’agent pathogène responsable de cette épidémie. Menés en moins d’un mois, le séquençage entier du génome et son analyse phylogénétique montrent que le virus présent en Guinée forme un variant distinct des souches identifiées par le passé en République démocratique du Congo et au Gabon.

Leurs investigations épidémiologiques ont également fait le lien entre les cas confirmés en laboratoire et les premiers décès recensés lors de l’épisode de décembre 2013. Le Virus Ebola est un virus mortel très contagieux pour lequel il n’existe aucun traitement à ce jour. Les symptômes sont peu spécifiques puisqu’il s’agit de fièvre, de diarrhée sévère et de vomissements. 30 à 90 % des personnes infectées meurent des suites de cette infection.