FIL D'ACTUALITÉS
Le 03 février 2014
Trisomie 21 : le test sanguin particulièrement intéressant chez les femmes les plus âgées

Le dépistage des anomalies chromosomiques peut aujourd'hui se faire grâce à une simple prise de sang. Cette technique non-invasive repère 83% des anomalies.

Avec ce test, le patient obtient un compromis entre les techniques non-invasives, qui détectent la plupart des anomalies chromosomiques, mais pas toutes - et s’avère meilleures chez les femmes âgées - et l’amniocentèse ou la CVS, qui détectent plus d’anomalies (8 à 25% de plus selon l’âge de la mère) mais avec un léger risque de fausse couche au cours de la procédure.

Le dépistage précoce, en place depuis 2009, a permis de réduire de 40% le nombre d'amniocentèses