FIL D'ACTUALITÉS
Le 18 avril 2014
Une plante chinoise au secours du traitement de la polyarthrite rhumatoïde

Une plante de la pharmacopée traditionnelle chinoise, la « vigne du dieu tonnerre », serait intéressante pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde. « Tripterigium wifordii Hook F » est utilisée dans l’inflammation et les douleurs articulaires.

Dans une étude randomisée de 24 semaines sur 200 PR actives jamais traitées, 55% des malades traités par la plante atteignent une réponse ACR50, c’est-à-dire une très bonne réponse, versus 46,5% dans le groupe méthotrexate, celui-ci étant le traitement de référence en première ligne. Il y avait également un 3e groupe, associant la plante et le méthotrexate, et dans ce groupe, la réponse ACR50 a été obtenue chez 77% des malades, ce qui est très prometteur, d’autant que la tolérance a été bonne.

Il s’agit d’une étude en ouvert, il n’y avait pas de placebo et les doses de méthotrexate choisies, 12,5 mg/semaine, sont un peu faibles. L’étude est donc très intéressante mais ne permet pas de valider totalement son efficacité clinique en monothérapie. Il reste cependant à valider ces résultats sur la prévention des lésions articulaires dans une étude en double aveugle et sur au moins un an. Il faudra également trouver un mode de prise plus simple que 3 comprimés par jour comme actuellement.